Le développement d’Internet et de ses services stimule l’émergence d’opportunités nouvelles surtout pour la création d’entreprises et la création de richesse. En analysant les initiatives dans les autres pays qui ont faits tâche d’huile (Google, Yahoo, Facebook etc.) d’une part, et en considérant comment elles ont vu le jours et se sont développées à une vitesse vertigineuse d’autre part, on ne peut qu’attester de la puissance et du potentiel qu’Internet a, dans la création d’emplois en Afrique surtout que les conditions commencent à être favorables. 

Voila pourquoi pas un Yahoo à l’africaine?
Plusieurs d’entre vous se posent certainement la question de la pertinence; surtout que nous sommes dans un milieu ou des concurrents et non des moindre existent (Yahoo, Google etc.). Mais je pourrais vous renvoyer la même question. Pourquoi Google a préféré lancer Gmail alors que Yahoo, et Microsoft (hotmail) se taillaient la part de gâteau ?
En fait la question ne se situe pas là. En effet, le fait d’avoir plusieurs adresse électronique n’est pas chose rare et est communément accepté par les internautes que nous sommes. La question qui mérite d’être posé est :
 
Quelle valeur ajoutée pourrait procurer un tel service aux internautes?
Peut être « aucune » lorsque je considère l’environnement mondial comme base.Mais lorsque je me situe à l’échelle d’un continent comme l’Afrique et surtout à l’échelle d’un pays, le potentiel d’un tel service est incommensurable. Toute chose égale par ailleurs (mise en place technique du service, administration, protection des données et sécurité du service etc.).
 
Qu’est ce qui pourra créer la réussite d’un tel service?
Réponse simple ; sur le même business model de Yahoo. Publicité. Là les entreprises africaines trouveront un moyen efficace et alternatif de communiquer à moindre coût. Mais qu’est ce qui pourrait les inciter à y communiquer? Autre réponse simple. Les visites régulières (le web mail a cette faculté de créer des visites régulières; un internaute rationnel consulte ses emails au moins chaque jours avant de faire autre chose non?).
 
Le faisant, réinventons-nous la roue ?
Certainement non. On n’a qu’à remarquer les entreprises qui communiquent sur Yahoo. Voyez vous des entreprises en Afrique ? Pourtant vos visites régulières sont comptabilisées dans les statistiques qui permettent de fixer le prix des espaces publicitaires. Aussi, ne recevez vous pas de mails publicitaires de Yahoo pour des produits et services qui ne vous intéressent pas directement ? Pensez à la même chose si c’était une entreprise de chez vous.
 
Mais qu’est ce qui pourrait favoriser la réussite d’un tel service auprès des africains selon vous ?
Merci de répondre à ce message si vous avez votre petite idée. On en débattra par la suite après avoir apporter une réponse claire à cette dernière question, des questions de financement et de levée de fonds pour monter un tel service. Une multinationale web africaine en gestation peut être…
Par TETCHI N JOSEPH
Enseignant à l’IMAT
Spécialiste des TICE  (TIC pour l’éducation)